Au Brésil, l’arrestation de l’ancien président complique le jeu de Bolsonaro

Par

Après Lula, un autre ancien président brésilien est actuellement en prison : Michel Temer, poursuivi pour plusieurs affaires de corruption. Son arrestation signe une victoire de l’opération « Lava Jato » mais pourrait compliquer le mandat de Jair Bolsonaro, qui a besoin du soutien du parti de son prédécesseur pour conduire ses réformes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondant.-  Jeudi 21 mars, Michel Temer s’étonne de voir des journalistes devant sa maison. Quelques minutes plus tard, il comprend mieux lorsque des agents de police viennent l’arrêter. L’ancien président brésilien est accusé d’avoir touché des pots-de-vin pour favoriser un consortium d’entreprises sur un contrat portant sur les travaux de l’usine nucléaire d’Angra 3.