Nouveaux médias : quand le monde arabe fait sa révolution

Par

Au Maghreb et au Moyen-Orient, l'essor des médias participatifs bouscule tout. Les chaînes religieuses ? « Un nouveau Vatican II.» Internet ? «Une progression de 700% de nouveaux utilisateurs par an, dans une région où 40% de la population a moins de 25 ans...»

Parus au printemps 2009, deux ouvrages reviennent sur la profonde «révolution» que constitue, pour un monde arabe divisé et empêtré dans ses rigidités politiques, l'essor d'Internet, des télévisions satellitaires et des nouvelles pratiques sociales et religieuses qui en découlent pour la génération née au début des années 1990.

Sur les toits d'Alger - Pierre Puchot, 2009.

Yves Gonzalez-Quijano, coordinateur de l'ouvrage Les Arabes parlent aux Arabes :

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un No man's land numérique, coincé entre l'Europe et l'Asie. Dans l'imaginaire occidental, les pays du Maghreb et du Proche-Orient constituent une tache noire sur la carte du «monde libre» de la Toile. Obscurantisme religieux, appauvrissement intellectuel, sous-équipement chronique, régimes autoritaires conservateurs et liberticides... Le monde arabe continue de renvoyer l'image d'une région troublée, que ne contribuent pas à améliorer les politiques de censure de ses dirigeants.