Comment Sarkozy et Djouhri ont sauvé le bras droit de Kadhafi

Par et

Des notes de la DGSE consultées par Mediapart retracent l’épisode de la défection de Bachir Saleh, le directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, lors de la chute du régime libyen en 2011. L’homme clé des financements occultes demande aux agents français l’aide de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri. Ce dernier a récemment été perquisitionné par le juge Tournaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était un épisode encore très secret de la guerre de Libye. Comment s'est déroulée la défection de Bachir Saleh, l'ancien directeur de cabinet de Kadhafi et homme clé des financements occultes du régime libyen ? Les juges parisiens René Cros et Emmanuelle Legrand ont involontairement éventé le secret en obtenant, le 5 mai 2015, la déclassification de notes établies par la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).