Dispute à Washington autour d’une loi qui permettrait de poursuivre l’Arabie saoudite à la suite du 11-Septembre

Par

Barack Obama a comme prévu mis son veto, vendredi soir, à une loi controversée votée par le Congrès américain devant permettre aux familles de victimes des attentats du 11 septembre 2001 de poursuivre le gouvernement saoudien pour son rôle supposé dans les attaques. Explications. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rarement une loi aura provoqué de telles tensions entre l’administration Obama et les élus du Congrès, démocrates et républicains confondus.