Pour Erdogan, le meurtre de Khashoggi était bien «planifié»

Par

Le président turc a déclaré mardi que des preuves démontraient que le meurtre de Jamal Khashoggi, à l'intérieur du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, avait été «planifié». Riyad assure que les personnes impliquées rendront des comptes, « peu importe qui elles sont ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ankara (Turquie), Reuters.– Le président Recep Tayyip Erdogan, détaillant les résultats de l'enquête turque sur la mort de Jamal Khashoggi, a déclaré mardi que des preuves solides démontraient que le meurtre du journaliste et dissident saoudien, le 2 octobre dernier à l'intérieur du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, avait été planifié.