Le candidat de la droite libérale Mauricio Macri a été élu dimanche 22 novembre président de l'Argentine en remportant le second tour avec 51,5 % des voix face à son rival péroniste de centre gauche Daniel Scioli, qui était soutenu par la présidente sortante, Cristina Kirchner. « C'est le début d'une nouvelle ère qui doit nous conduire vers la croissance et le progrès dont nous avons besoin », a déclaré le président élu, favori des milieux d'affaires.