La “malbouffe”, fléau des milieux les plus défavorisés

Par

L'obésité, qui se développe dans les départements parmi les plus pauvres de France, révèle l'augmentation de la malbouffe dans les milieux les plus précaires et les plus défavorisés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que l'Unesco vient d'inscrire le repas gastronomique français au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, l'explosion de l'obésité dans plusieurs départements parmi les plus pauvres de France révèle les inégalités dans l'accès à la nourriture, et l'augmentation de la malbouffe dans les milieux les plus précaires et les plus défavorisés.