Andreï Kourkov: «L'Ukraine a donné au monde l'anarchie et le masochisme»

Par

Andreï Kourkov, écrivain russophone actuellement le plus connu à l'étranger, était de passage à Paris. Ce romancier ukrainien, vivement opposé dès le début à l'occupation russe de la Crimée, estime que le président russe ne s'arrêtera pas à l'annexion de la péninsule.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son premier roman publié, Le Pingouin, est un best-steller, et avec lui, Andreï Kourkov imposait déjà son style, un mélange de réalisme et d'absurde pour peindre avec humour une société post-soviétique en transition. Il y racontait l'histoire d'un journaliste embauché pour écrire avant l'heure les nécrologies de personnes qui disparaissent ensuite mystérieusement, accompagné dans ses pérégrinations par un pingouin récupéré au zoo de Kiev.