Ghassan Salamé: «La Libye n’a besoin de personne pour se suicider»

L’actuelle confrontation armée entre les troupes du maréchal Haftar et les forces favorables au gouvernement d’union (GNA) basé à Tripoli « ne va pas s’éteindre d’elle-même si rien n’est fait pour y mettre un terme », prévient Ghassan Salamé, l’émissaire de l’ONU pour la Libye, cité par le quotidien de Beyrouth, L’Orient-Le Jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Libye n’a besoin de personne pour « se suicider », a mis en garde l’émissaire de l'ONU, Ghassan Salamé, en référence à la dégradation de la situation dans ce pays riche en pétrole, regrettant le manque de réaction de la communauté internationale.