Le plan Kushner suscite un large rejet dans le monde arabe

Les analystes arabes estiment que le projet Kushner vise à acheter le silence des opposants à l’occupation des territoires en payant des milliards de dollars aux pays hébergeant la plupart des réfugiés palestiniens, rapporte le quotidien beyrouthin L’Orient-Le-Jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'approche de l'administration Trump pour relancer le processus de paix au Proche-Orient, consistant à privilégier l'économie aux dépens du politique, suscite le rejet ou l'exaspération dans le monde arabe, même si les alliés de Washington dans le Golfe pensent qu'il est souhaitable de lui donner une chance.