Irak: Les forces de sécurité ouvrent le feu sur les manifestants, au moins 9 morts

Par
Les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu sur des manifestants rassemblés à Bagdad et dans plusieurs localités du sud du pays, faisant au moins neuf morts et des dizaines de blessés, a-t-on appris dimanche de sources policières et médicales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BASSORAH, Irak (Reuters) - Les forces de sécurité irakiennes ont ouvert le feu sur des manifestants rassemblés à Bagdad et dans plusieurs localités du sud du pays, faisant au moins neuf morts et des dizaines de blessés, a-t-on appris dimanche de sources policières et médicales.