A Prague, un capitalisme de fer dans une révolution de Velours

Par

Le 24 novembre 1989, le régime communiste s’effondrait à Prague, sous les yeux de notre reporter, revenu sur place 30 ans plus tard, pour poser la question inaudible par excellence : République tchèque, qu’as-tu fait de ta dissidence ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Prague.– Les Tchèques se débattent dans la mélasse mémorielle. Comment célébrer la révolution de Velours d’il y a 30 ans sans en prendre pour autant de la graine, hic et nunc ? Une République bourgeoise se doit d’avoir résolu la contradiction : en France, par exemple, pas question de prendre prétexte du 14-Juillet pour prendre la moindre Bastille. Cela relève du b.a.-ba politique. Le passé doit être célébré en toute étanchéité.