Comment le régime d’al-Sissi enferme et torture des enfants

Par

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi est obsédé par la crainte d’un nouveau soulèvement. Sous couvert de lutte antiterroriste, une répression débridée frappe toutes les couches de la société égyptienne, y compris des milliers de mineurs. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Caire (Égypte).– En janvier 2016, Mohamed a tout juste 14 ans. Il est en pleines révisions quand, à deux heures du matin, des forces de sécurité non identifiées surgissent dans sa chambre, retournent ses placards et l’embarquent dans un minibus ne portant aucune inscription. « On le prend juste deux heures et on te le ramène après », s’entend répondre le père qui demande à les suivre. L’écolier studieux manque ses examens et disparaît pendant 35 jours. Sa famille ne reçoit aucune nouvelle, ni procès-verbal.