Le phénomène Trump décrypté

Par et

Pour comprendre un tant soit peu Donald Trump et son succès dans trois des quatre premières primaires américaines, il faut partir dans plusieurs directions à la fois, et notamment s'intéresser aux discours du candidat. Non pas pour en vérifier la cohérence, mais afin d'examiner l'attirance de la base électorale républicaine pour cette figure iconoclaste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondante à New York et de notre envoyé spécial dans le New Hampshire (États-Unis). - Cela fait six mois que tout le monde (éditorialistes, adversaires, élites politiques) prédit l’éclatement imminent de la bulle Donald Trump. Et cela fait six mois que celle-ci ne cesse d’enfler. Après trois victoires consécutives lors des quatre premiers scrutins des primaires visant à désigner le candidat républicain à la Maison Blanche, la probabilité que le milliardaire new-yorkais soit le nominé des conservateurs américains pour le scrutin de novembre 2016 se fait de plus en plus tangible – même si la route est encore longue.