La Roumanie, l'eldorado temporaire de Renault

Par

Les salariés de Dacia, la filiale roumaine de Renault qui produit la Logan, sont en grève depuis lundi. Ils exigent de fortes augmentations de salaires. Renault ne veut pas plier. Neuf ans après son installation en Roumanie, le constructeur agite déjà la menace de délocalisations dans d'autres usines du groupe, au Maroc ou en Russie.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Les salariés de Dacia réclament leur dû. En grève illimitée depuis lundi 24 mars, une bonne partie des 12.000 salariés de l'usine Logan (49% selon Dacia, 80% selon les syndicats) demandent une forte augmentation des salaires, supérieure à 50%. Ils mettent en avant les profits réalisés par l'usine (300 millions d'euros entre 2005 et 2007) et l'inflation galopante en Roumanie. « Une telle hausse n'est pas acceptable », fait-on savoir chez Renault. La direction, elle, propose tout au plus 19% de hausse, après une « très belle augmentation en 2007». « Nous sommes déjà bien au-dessus du salaire moyen roumain », fait-elle valoir.

 

 

Carlos Ghosn, le patron de Renault, peut pourtant dire merci à la Roumanie. En 2007, l'usine de Pitesti a largement aidé le constructeur français. C'est là, au nord-est de Bucarest, dans cette ancienne usine Dacia rachetée en 1999 par la marque, que Renault produit les deux tiers de ses Logan, sa berline low cost. Une voiture au succès commercial inattendu: en 2007, Renault en a vendu 367 000. Près de 14% des véhicules qui sortent des usines Renault! «Logan tire la profitabilité du groupe vers le haut », expliquait Carlos Ghosn lors de la présentation des résultats annuels, mi-février. La Logan, voiture simplissime, basée sur le modèle de la Clio et construite dans des pays à bas coûts, affiche une rentabilité « supérieure à 6% (...) et a même dépassé 8% en Roumanie », reconnaissait le PDG. C'est deux fois plus que la marge de l'ensemble du groupe...

 

 

 

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale