La promesse des filles de Jamal Khashoggi

Par

Les filles de Jamal Khashoggi, journaliste assassiné le 2 octobre dernier à Istanbul, signent une tribune dans le Washington Post. Elles promettent de continuer à faire vivre le travail et les idées de leur père.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il ne s’agit pas d’un éloge funèbre, car cela confèrerait un sentiment de fin. C’est plutôt la promesse que sa lumière ne pâlira jamais, que son héritage sera préservé parmi nous. » Les mots, émouvants, sont de Noha Khashoggi et Razan Jamal Khashoggi, les filles de Jamal Khashoggi. [[lire_aussi]]Ce journaliste saoudien a été torturé puis assassiné au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ce qui a provoqué un émoi mondial. Dans cette tribune publiée par le Washington post, journal dans lequel leur défunt père écrivait une chronique, les deux filles partagent des souvenirs personnels et s’engagent à faire vivre les idées et le travail de Jamal Khashoggi.