Moscovici voit une volonté commune de la CE et Rome pour avancer

Par
Il y a une volonté commune de la Commission européenne et de l'Italie d'avancer sur les moyens de concilier le projet de budget 2019 de la Péninsule, rejeté par Bruxelles, et les règles européennes en matière de finances publiques, a déclaré dimanche Pierre Moscovici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il y a une volonté commune de la Commission européenne et de l'Italie d'avancer sur les moyens de concilier le projet de budget 2019 de la Péninsule, rejeté par Bruxelles, et les règles européennes en matière de finances publiques, a déclaré dimanche Pierre Moscovici.