Accord en Bolivie avec les manifestants pour "pacifier" les rues

Par
La présidente bolivienne par intérim Jeanine Anez a conclu avec les chefs de file de la contestation dimanche un accord de "pacification" prévoyant le retrait de l'armée des zones des manifestations et la suspension d'une loi donnant aux soldats un large pouvoir discrétionnaire pour le recours à la force.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA PAZ (Reuters) - La présidente bolivienne par intérim Jeanine Anez a conclu avec les chefs de file de la contestation dimanche un accord de "pacification" prévoyant le retrait de l'armée des zones des manifestations et la suspension d'une loi donnant aux soldats un large pouvoir discrétionnaire pour le recours à la force.