Le président Zelensky hausse le ton contre les forces «pro-russes» en Ukraine 

Par Clara Marchaud

Poussé par des sondages bas et un climat géopolitique favorable, le président ukrainien a pris ces dernières semaines une série de mesures inédites contre les relais de Moscou dans son pays, dont la fermeture de trois chaînes de télévision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine).– Depuis février, une question revient régulièrement chez les observateurs de la vie politique ukrainienne : jusqu’où ira le président, Volodymyr Zelensky, dans ses offensives contre la Russie et ses soutiens dans le pays ? La dernière en date, le 19 mars, impose des sanctions contre Viktor Ianoukovitch et des figures politiques de l’époque de l’ancien président autoritaire chassé en 2014 par la « révolution du Maïdan ». Alors que le cessez-le-feu entré en vigueur en juillet 2020 vacille depuis quelques semaines à l’est de l’Ukraine, l’exécutif s’active sur un autre front : nettoyer l’Ukraine de ceux qu’il considère comme défendant les intérêts de Moscou.