La fuite du « rapport » du Giec est contre-productive pour le climat

Par

Le « projet de rapport scientifique » du Giec, divulgué par l'AFP et largement repris par la presse, est en réalité un brouillon de résumé datant de 2020. Pour les scientifiques, ce traitement médiatique nuit au travail de l’organisme intergouvernemental.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la nuit du 22 au 23 juin dernier, l’Agence France-Presse (AFP) a dévoilé, selon ses propres termes, un « projet de rapport scientifique » du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec).