Rithy Panh: «A peine un jour de prison par victime!»

Par

C'est la réaction du réalisateur cambodgien Rithy Panh, auteur du documentaire S21, la machine de mort khmère rouge, à l'annonce des 30 ans de prison pour Duch, ex-dictateur du centre khmer rouge S21.

Un entretien réalisé par Anne-Laure Porée

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le réalisateur cambodgien Rithy Panh a passé plus de dix ans à fouiller les archives du centre khmer rouge S21 où furent exécutées au moins 12.273 personnes entre 1975 et 1979. Il a réveillé la mémoire des anciens gardes khmers rouges comme celle des survivants. Son documentaire S21, la machine de mort khmère rouge est le premier travail d'ampleur en images sur ce lieu maudit. Rithy Panh a assisté à une partie du procès de Duch, ex-directeur de S21 poursuivi pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. A l'annonce du verdict, il sort sa calculatrice.