Macron défend sa refondation de l'Europe à l'avenir incertain

Par

Trois semaines après son discours d'Athènes, le président français a longuement détaillé mardi ses propositions pour relancer le projet européen. Il plaide pour davantage d'intégration. Mais son projet pourrait se heurter très vite à l'opposition du gouvernement allemand.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un vibrant plaidoyer, aux suites très incertaines. Mardi 26 septembre, depuis la Sorbonne à Paris, Emmanuel Macron a parlé pendant plus de deux heures de son projet de refondation de l’Europe, dans un discours au volontarisme affiché. Au-delà de l’empilement de mesures, le président français espère rouvrir le débat européen, enlisé depuis le référendum de 2005. Mais qui peut encore y croire, après plus d’une décennie de déconvenues, et quelques jours après les élections allemandes ?