mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Dernière édition

Alexandre Babakov, l'homme clé du prêt au FN, a caché sa fortune en France

26 novembre 2014 | Par Agathe Duparc

Député à la Douma, proche du Kremlin et membre du parti pro-Poutine, Alexandre Babakov fait de troubles affaires en Ukraine et en Tchéquie. Il a accumulé une fortune à l'étranger – dont un château de 11 millions d'euros dans les Yvelines –, qu'il s'est gardé de déclarer en Russie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Genève, de notre correspondante.-  En Russie l’information de Mediapart sur le prêt de 9 millions accordé par la First Czech Russian Bank (FCRB) au Front national n’est pas passée inaperçue, largement reprise par la presse russe. À cette occasion, Mediapart a fait une étonnante découverte sur le site d’Alexei Navalny. En décembre 2013, cet opposant au Kremlin, dont la spécialité est de débusquer le patrimoine non déclaré de l’élite poutinienne, a révélé, documents à l’appui, qu’Alexandre Babakov était à la tête d’un patrimoine immobilier caché en France. Patrimoine estimé à plus de 11 millions d'euros, alors qu’en Russie, il se présente comme l’un des députés de la Douma (la chambre basse du parlement) les moins fortunés.