Omar Farouk Abdulmutallab, un jeune homme «vif, brillant et poli»

Par

Le jeune Nigérian de 23 ans, Omar Farouk Abdulmutallab, qui a tenté de faire exploser un avionaméricain le jour de Noël, a été transféré en prison dimanche soir. Depuis l'annonce de cet attentat manqué, la presse, latélévision, les sites Web, les médias du monde entier rivalisent pourrassembler un à un les détails de la vie du jeune homme. Revue du Web.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis qu'un jeune Nigérian a tenté de faire sauter l'avion qui le conduisait à Detroit, aux Etats-Unis, le jour de Noël, la presse, la télévision, les sites web, les médias du monde entier rivalisent pour rassembler un à un les détails de la vie du jeune homme, avec toujours en tête l'obsédante question pour les Américains: «Why do they hate us?», pourquoi nous détestent-ils? Et comme souvent auparavant, le portrait qui se dessine est celui d'une jeunesse éduquée, souvent occidentalisée et bien intégrée dans la société, qui, à un moment de son parcours, se radicalise brutalement.