Affaire DSK : le résumé de la semaine

Par
L'ex-directeur du FMI, accusé de tentative de viol par une femme de chambre, a rendez-vous avec la justice le 6 juin. En attendant, il est logé dans une luxueuse villa à Manhattan. Cette semaine, des sources proches des enquêteurs ont indiqué que des preuves ADN avaient été découvertes; la police n'a pas confirmé. Les avocats de DSK se sont, eux, émus de ces fuites.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'ex-directeur du FMI, accusé de tentative de viol par une femme de chambre, en saura plus le 6 juin, date d'une nouvelle comparution devant la justice new-yorkaise lors de laquelle il devra plaider coupable ou non coupable. En attendant, il est logé dans une luxueuse ville à Manhattan, au grand dam de certains au PS. Cette semaine, des sources proches des enquêteurs ont indiqué que des preuves ADN avaient été découvertes sur les vêtements de son accusatrice; la police n'a pas confirmé. Les avocats de DSK se sont, eux, émus de ces fuites et ont menacé de livrer à leur tour des éléments à charge contre la présumée victime. Côté FMI, Christine Lagarde est sur les rangs pour le remplacer.