L’ancien conseiller de Boris Johnson accuse: «Des milliers de morts pour rien»  

Par

Devant la commission parlementaire chargée d’examiner la réponse du gouvernement britannique face à la pandémie, Dominic Cummings a lourdement chargé le premier ministre : c’était le « chaos » à Downing Street. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres (Grande-Bretagne).– « Des dizaines de milliers de morts pour rien. »  C’est certainement l’expression qui restera dans les esprits parmi les propos de Dominic Cummings mercredi 26 mai. L’ancien proche conseiller de Boris Johnson a été questionné pendant plus de six heures par une commission parlementaire afin d’analyser la réponse du gouvernement face à la pandémie.