«L’Espagne se comporte comme la Turquie»

Par et

Dans un entretien, Martí Anglada, délégué pour la Catalogne en France, tonne contre la stratégie de Madrid et imagine les scénarios possibles, au lendemain du scrutin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quels seront les bureaux de vote ouverts et qui les tiendra tout au long de la journée ? Qui pourra aller voter ? Quelle attitude adopteront les Mossos, les forces de l’ordre catalane, face à la gendarmerie nationale de la Guardia Civil ? À cinq jours seulement d’une consultation censée décider de l’avenir de la Catalogne, les incertitudes sur la logistique de ce scrutin, contesté par Madrid, sont immenses.