Le Brésil redoute que le climat de tension se poursuive après l'élection

Par
Au sortir d'une campagne électorale où la violence politique a atteint des niveaux inédits dans l'histoire de la jeune démocratie brésilienne, de nombreux Brésiliens redoutent que les attaques se poursuivent après la probable victoire ce dimanche de Jair Bolsonaro, le candidat de l'extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SAO PAULO (Reuters) - Au sortir d'une campagne électorale où la violence politique a atteint des niveaux inédits dans l'histoire de la jeune démocratie brésilienne, de nombreux Brésiliens redoutent que les attaques se poursuivent après la probable victoire ce dimanche de Jair Bolsonaro, le candidat de l'extrême droite.