L’Arabie saoudite, un «Daech qui a réussi»?

Les attentats commis par Daech ont relancé le débat sur le rôle de l’Arabie saoudite dans l’essor idéologique, politique et financier des djihadistes, et sur les contradictions entre la guerre contre Daech et le soutien à l’Arabie saoudite. Entretien avec Stéphane Lacroix, professeur en science politique et spécialiste du monde arabe.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Entretien avec Stéphane Lacroix sur l'Arabie Saoudite

Dans un article récent publié dans le New York Times, l’écrivain et journaliste Kamel Daoud désignait l’Arabie saoudite comme un « Daech qui a réussi » et jugeait que si la « mère » de l’organisation djihadiste était l’invasion de l’Irak en 2003, elle avait aussi un « père », en l’occurrence l’Arabie saoudite et son industrie idéologique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal