A Buenos Aires, hommage suprême à Maradona

Par Camille Audibert

Trois jours de deuil national ont été décrétés en Argentine après la mort du footballeur dont le corps est veillé au sein de la Casa Rosada. Dans la foule qui se presse auprès du cercueil, des familles, des enfants et beaucoup de jeunesse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Buenos Aires (Argentine). – Le vent gonfle légèrement la bannière tenue à bout de bras par ce fan qui patiente au petit matin jeudi, devant le palais présidentiel à Buenos Aires : « Hasta siempre Diego », « À toujours », promet l’inscription au côté du visage de la légende dessinée avec une solennelle encre noire. Hommage suprême, le corps de Maradona est veillé au sein de la Casa Rosada qui laisse les fans entrer par grappes pour se recueillir sur le cercueil.