Le coût faramineux des événements climatiques extrêmes

Par

L'ONG Christian Aid a évalué le coût de dix événements climatiques extrêmes de 2018. Sécheresses, inondations, incendies, ouragans et autres typhons ont coûté entre un et dix-sept milliards de dollars chacun. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Incendies géants en Californie, ouragans Florence et Michael, typhon au Japon, sécheresse en Australie ou en Argentine : l’année 2018 a de nouveau connu des événements climatiques extrêmes à répétition sur l’ensemble du globe. Elle a été la quatrième plus chaude jamais enregistrée, les quatre dernières années figurant le top 4. Selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, le seul mois de novembre 2018 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe : + 1,8 °C au-dessus de la moyenne 1910-2000. Par ailleurs Météo France vient d'annoncer que 2018 avait été l'année la plus chaude jamais enregistrée en France, à 1,4 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010.