L’Allemagne paye le prix fort pour arrêter le charbon en 2038

Par

Les arbitrages sur la sortie du charbon ont été rendus publics samedi. Les industriels, les régions minières et le syndicat de l’énergie ont réussi à obtenir un compromis « historique » qui coûtera au moins 80 milliards d’euros. Les défenseurs du climat s’arrangent avec une sortie certes trop lente à leurs yeux, mais irréversible.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.- Après avoir misé sur le développement des énergies renouvelables puis signé l’arrêt définitif du nucléaire, l’Allemagne se prépare à abandonner le charbon.