En Allemagne, des Verts incontournables face aux grands partis vieillissants

Par

Les écologistes allemands ont multiplié leur score par deux le 26 mai, réussissant à attirer des millions d’électeurs de tous partis et classes d’âge. Ils ont aussi su répondre aux attentes des Allemands sur le climat et l’Europe. Leur histoire, leur positionnement et leur fonctionnement montrent enfin que Die Grünen ont largement les moyens de revenir au gouvernement, et de supplanter les coalitions entre conservateurs, sociaux-démocrates et libéraux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Avec 20,7 % des voix, les écologistes sont les stars politiques incontestées outre-Rhin du scrutin européen. Non seulement ils doublent le nombre de leurs députés au Parlement européen, mais ils viennent bouleverser la hiérarchie politique nationale en devenant le deuxième parti d’Allemagne devant le SPD. Et cette fois-ci dans les urnes, et pas temporairement dans les sondages.