Le coronavirus accélère la dérive autoritaire des Balkans

Si les mesures d’urgence prises en Europe du Sud-Est ont permis de limiter l’épidémie de Covid-19, elles ont entraîné un recul des libertés démocratiques. Les sociétés civiles des Balkans commencent à se mobiliser pour regagner leurs droits perdus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les pays des Balkans n’avaient pas le choix. Avec leurs systèmes de santé délabrés, plombés par un manque chronique de financement et l’exode vers l’Occident des professions médicales, seul un respect strict du confinement pouvait leur permettre d’éviter la catastrophe. Et, de fait, ils ont été relativement épargnés par l’épidémie de Covid-19.