Plus de 100.000 Rohingyas en danger dans les camps du Bangladesh, selon l'Onu

Par
Plus de 100.000 réfugiés Rohingyas qui vivent dans des camps de fortune au Bangladesh risquent d'être emportés par des glissements de terrain ou des inondations lors de la mousson, selon un rapport des Nations unies rendu public lundi à Genève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Plus de 100.000 réfugiés Rohingyas qui vivent dans des camps de fortune au Bangladesh risquent d'être emportés par des glissements de terrain ou des inondations lors de la mousson, selon un rapport des Nations unies rendu public lundi à Genève.