S21, la machine à écraser d'un régime paranoïaque

Par
Dès leur prise de pouvoir en 1975, les Khmers rouges imaginent un centre de torture, baptisé S-21, où écraser les traîtres. Voici un diaporama de cette prison, aujourd'hui transformée en musée. En fond sonore: des extraits de l'ordonnance de renvoi de Duch devant le tribunal, qui décrivent de manière chirurgicale le quotidien des 14.000 prisonniers massacrés là.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans cet ancien lycée de Phnom Penh, baptisé S-21 et reconverti en enfer par les Khmers rouges, 14.000 à 16.000 personnes sont tombées sous la torture et les coups entre 1975 et 1979.