Succès pour la marche populaire de Tunis

La Tunisie a organisé ce dimanche une marche contre le terrorisme à laquelle des milliers de personnes et des dignitaires étrangers, dont François Hollande, ont participé, quelques jours après l'attentat sanglant au Musée du Bardo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Tunisie organisait, dimanche 29 mars, une marche contre le terrorisme à laquelle des milliers de personnes et des dignitaires étrangers, dont François Hollande, participaient après l'attentat sanglant au Musée du Bardo. Au moment où la marche débutait à Tunis, le premier ministre Habib Essid a annoncé que le chef du principal groupe armé djihadiste tunisien, Lokmane Abou Sakhr, accusé par le gouvernement tunisien d'avoir « dirigé » l'attaque du 18 mars, avait été tué samedi par les forces tunisiennes. Cette annonce intervient alors que l'avenue du 20-Mars, reliant la place Bab Saadoun au musée du Bardo, était noire de monde.