Des intellectuels se mobilisent contre le choix du nucléaire

Par
Premiers effets de la catastrophe de Fukushima sur le monde intellectuel en France : des revues et des personnalités prennent collectivement la parole pour critiquer le choix de l’atome. Un séminaire et une réunion publique se tiennent ce week-end à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un petit événement dans l'histoire récente de la gauche intellectuelle en France: des revues et personnalités prennent collectivement la parole pour critiquer le choix de l'énergie nucléaire. Un mois et demi après la catastrophe de Fukushima, fleurissent pétitions et rencontres pour mettre en cause les politiques de l'atome.