Soutien militaire au Tchad: l’anomalie démocratique

Par

En soutenant de fait le coup d’État du fils du président Déby, Emmanuel Macron a engagé la France sur un chemin dangereux. Une décision prise dans le huis clos de l’Élysée, dont députés et sénateurs semblent tout ignorer, jusqu’à la légalité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce qui s’est passé en ce mois d’avril 2021 au Tchad restera dans les livres d’histoire. Un président en exercice tué au lendemain de sa réélection ; une attaque rebelle venue de Libye ; la prise de pouvoir par une junte menée par son fils au mépris de tout ordre constitutionnel.