Au Liban, un quotidien bouleversé par les pénuries

Par et Jeanne Boustani

Les coupures d’électricité, les pénuries d’essence et les ruptures de stock de médicaments se sont dangereusement aggravées au Liban depuis le début de l’été. La population tente comme elle le peut de s’adapter à cette nouvelle réalité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Beyrouth (Liban).– À la nuit tombée, la corniche de Beyrouth offre habituellement un spectacle coloré de pêcheurs, familles et badauds venus profiter de la brise rafraîchissante du bord de mer. Depuis quelques mois cependant, l’atmosphère de cette emblématique promenade de la capitale libanaise est méconnaissable.