Climat: le pollueur minier Vale fait la loi au Brésil

Par

La responsabilité des multinationales ne figure pas au programme officiel de la COP21. Pourtant, celles-ci sont les plus gros pollueurs de la planète, comme le montre la rupture récente d'un barrage brésilien détenu en partie par l'entreprise Vale, la deuxième plus importante du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro (Brésil), de notre correspondante.- Ce jeudi 5 novembre 2015, il est 16 h 20 quand Jose do Nascimento de Jesus entend un bruit qu’il identifie d’abord comme une averse de grêle. Un coup d’œil par la fenêtre suffit au président de l’association des habitants de Bento Rodrigues, un village au cœur de l’État du Minas Gerais, pour comprendre l’ampleur du danger. Une gigantesque coulée de boue dévale la colline, laissant à peine le temps à Jose et ses voisins de fuir en hurlant « le barrage s’est rompu ! ».