Piratage de données: l'UE juge Uber irresponsable

Par

La Commission européenne a décidé de coordonner ses enquêtes sur le piratage massif de données dont a été victime la plateforme de transport de personnes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Commission européenne ne veut pas laisser les choses en l'état après que Uber a reconnu récemment un piratage massif des données de ses clients et chauffeurs alors que celui-ci est intervenu fin 2016. Il concerne exactement 57 millions d'utilisateurs. La société américaine aurait versé 100 000 dollars aux hackers afin que l'information ne soit pas rendue publique et que les données soient détruites.