Intelligence artificielle: en Corée du Sud, les robots deviennent recruteurs

Par

De grandes entreprises sud-coréennes utilisent un système d’entretien d’embauche intégralement mené par une intelligence artificielle (IA). Ce « robot recruteur » permet d’évaluer de façon automatisée des dizaines de milliers de candidats et d’économiser ainsi temps et argent, assure la société qui le commercialise. Mais la technologie, vertigineuse, n’est pas sans danger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.- Seul chez lui, face à son écran, devant sa webcam et son micro, le candidat à l’embauche répond aux questions du recruteur. La voix est féminine, vaguement robotisée : « Vous avez un rendez-vous galant dans un restaurant luxueux et vous réalisez que vous avez oublié votre portefeuille. Que dites-vous à votre partenaire ? »