Avec Abdul el-Sayed, la gauche américaine cherche son renouveau

Par

Candidat aux primaires démocrates en vue de gouverner l'État du Michigan, ce médecin musulman de 32 ans, chargé de la santé dans la municipalité de Detroit, espère faire oublier la victoire de Donald Trump sur ces terres industrielles et ouvrières.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Detroit (Michigan, États-Unis), envoyé spécial.– « Ce type est brillant, enthousiaste, novateur. Et il a toutes les compétences pour être le prochain gouverneur du Michigan, jubile M. Siblani dans son bureau de Dearborn, une banlieue de Detroit. Mais j’ai quand même un souci : quand on s’appelle Abdul, Abdul el-Sayed, on ne part pas forcément gagnant aux élections, surtout dans un État qui a basculé pour Donald Trump à la dernière présidentielle. » L’homme qui résume le dilemme a quelques raisons de se vouloir réaliste. Il se prénomme Oussama.