Un ancien directeur de campagne inculpé, Trump renvoie la balle aux démocrates

Par

Une douzaine de chefs d'inculpation visent Paul Manafort, éphémère directeur de campagne de Donald Trump. Un tissu d'élucubrations, se défend le président des États-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.-  Il ne portait pas les menottes, mais le sourire crispé de Paul Manafort lors de son arrivée au siège du FBI, ce lundi matin, évoquait l’une de ces “perp walks”, la marche des prévenus de procès célèbres et des scandales historiques. L’ancien directeur de campagne de Donald Trump répondait à une convocation officielle du procureur indépendant Robert Mueller, visant à lui signifier sa mise en examen dans la fameuse affaire du Kremlingate, la possible collusion du candidat républicain avec le gouvernement russe en vue d’emporter les élections contre Hillary Clinton, en novembre 2016.