Enquetes

  • Les secrets du virement Gaubert, chaînon manquant de l’affaire Sarkozy-Kadhafi

    Par et
    Thierry Gaubert au tribunal de Nanterre, en 2012, dans le cadre du procès de l'affaire dite du “1% logement”. © Reuters Thierry Gaubert au tribunal de Nanterre, en 2012, dans le cadre du procès de l'affaire dite du “1% logement”. © Reuters

    Selon de nouveaux documents obtenus par Mediapart, Thierry Gaubert ne pouvait ignorer que derrière les 440 000 euros d’argent libyen, perçus le 8 février 2006 sur un compte secret aux Bahamas, se cachait l’intermédiaire Ziad Takieddine. Lors de l’enquête, l’ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy avait prétendu ne pas se souvenir de la provenance de l’argent. Il doit répondre aujourd’hui aux questions du tribunal correctionnel de Paris.

  • Huyghe-Debord, un couple d’élus amoureux des notaires, du cumul et des allocations chômage

    Par Séverine Charon (Mediacités Lille)

    Le député LR du Nord Sébastien Huyghe, grand défenseur des notaires, vient d’acheter une étude notariale à Paris. Son épouse, l’ancienne députée de Nancy Valérie Debord, a longtemps travaillé pour le Conseil supérieur du notariat dans des conditions étranges.

  • Un nouveau scandale éclabousse la banque Natixis

    Par

    Le 18 décembre 2018, Natixis révélait la perte de 259 millions d’euros sur les marchés en Corée. Selon un lanceur d’alerte, la banque, bien qu’avertie, aurait pris des risques inconsidérés pour maximiser ses profits et un délit d’initié aurait pu être commis. Les autorités de contrôle ont ouvert des enquêtes.

  • Un proche de Sarkozy a reçu un demi-million d’euros d’argent libyen sur un compte secret

    Par et
    Nicolas Sarkozy, Mouammar Kadhafi, Ziad Takieddine, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert. © Reuters/Document Mediapart Nicolas Sarkozy, Mouammar Kadhafi, Ziad Takieddine, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert. © Reuters/Document Mediapart

    C’est un tournant dans l’affaire Sarkozy-Kadhafi. Thierry Gaubert, ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, et intime de son lieutenant Brice Hortefeux, a reçu en février 2006 sur un compte secret aux Bahamas, un an avant l’élection présidentielle, une somme de 440 000 euros provenant des caisses du régime Kadhafi, selon une enquête de Mediapart. L’argent a transité par une société offshore de l’intermédiaire Ziad Takieddine, qui centralisait les versements libyens.

  • En Asie du Sud-Est, les médias indépendants sont en voie de disparition 

    Par
    Pendant la campagne électorale en novembre 2015 en Birmanie. © LS Pendant la campagne électorale en novembre 2015 en Birmanie. © LS

    Harcèlement en ligne et dans la rue, licenciements en masse, procès, peines d’emprisonnement et assassinats de journalistes : en 2018, Reporters sans frontières a classé tous les pays d’Asie du Sud-Est dans le tiers inférieur pour liberté de la presse. Les médias sont en faillite et doivent faire face aux défis posés par les réseaux sociaux et le soft power chinois.

  • Vingt terroristes devront être jugés, selon le parquet antiterroriste, pour les attentats du 13-Novembre

    Par
    De gauche à droite, première ligne : Abou Walid al-Souri, Boubakeur el-Hakim, Abou Lôqman. Seconde ligne : Abou Mohamed al-Adnani, Oussama Atar et Abou Mahmoud al-Chami. © DR De gauche à droite, première ligne : Abou Walid al-Souri, Boubakeur el-Hakim, Abou Lôqman. Seconde ligne : Abou Mohamed al-Adnani, Oussama Atar et Abou Mahmoud al-Chami. © DR

    Alors que le parquet national antiterroriste vient d’annoncer qu’il requiert le renvoi de vingt terroristes dans le dossier des attentats du 13-Novembre, retour sur les sept hauts cadres de l’État islamique qui étaient impliqués dans les tueries de Paris et qui, eux ne seront jamais jugés. Durant deux ans, les services secrets français et les forces de la coalition les ont traqués et tués, un par un, en Syrie.

  • N’Golo Kanté: le magot, les menaces et le «calibre»

    Par et
    N’Golo Kanté après la victoire des Bleus contre l'Uruguay en quarts de finale du Mondial 2018 en Russie. © Reuters N’Golo Kanté après la victoire des Bleus contre l'Uruguay en quarts de finale du Mondial 2018 en Russie. © Reuters

    Dans un enregistrement obtenu par Mediapart, un conseiller de N'Golo Kanté reconnaît avoir fait pression en 2017 sur la star des Bleus en compagnie de son frère qui avait « peut-être une arme ». En cause : un litige avec l’agent officiel du joueur sur le partage des commissions de son transfert à Chelsea. Enquête sur une figure adorée du foot français, qui fait l'objet d’une impitoyable lutte d’entourage, entre gros sous et montages offshore à Jersey.

  • Au Mémorial de la Shoah, «crise de croissance» et salariés en souffrance

    Par
    Dans la cour du Mémorial de la Shoah, en février 2019. © Reuters Dans la cour du Mémorial de la Shoah, en février 2019. © Reuters

    De la fin 2016 à début 2019, une vingtaine de salariés de ce haut lieu de mémoire ont claqué la porte. Certains ont dénoncé des « mauvais traitements exercés au quotidien » et une « logique comptable ». Son directeur dit comprendre que des employés « se soient sentis mal compris, mal entendus ». Il assure que cette époque, liée à l’élargissement des activités après les attentats de 2015, est révolue.

  • Psychiatrie: Adeline Hazan étrille le centre hospitalier du Rouvray

    Par Theo Englebert Et Manuel Sanson (Le Poulpe.info) et Mathilde Goanec

    La contrôleuse générale des lieux de privation de liberté a visité l’hôpital psychiatrique du Rouvray, à Sotteville-lès-Rouen entre le 7 et le 18 octobre dernier. Dans son rapport, Adeline Hazan pointe une prise en charge des patients « indigne », et une hospitalisation anormale des patients mineurs avec des majeurs. Cette situation est dénoncée depuis bientôt deux ans par le personnel de l’hôpital.

  • La prison, autre lieu d’attentat possible pour les djihadistes

    Par

    Alors que Bilal Taghi, l’auteur du premier attentat revendiqué au sein d'un établissement pénitentiaire, a été condamné vendredi à vingt-huit années de réclusion criminelle, Mediapart raconte comment les maisons d’arrêt sont devenues les cibles privilégiées de terroristes coincés pour des longues peines.