Enquetes

  • Le lobby pharmaceutique avance masqué

    Par
    acce-s

    Des leaders d’opinion de la santé censés parler dans l’intérêt des patients servent de porte-parole à l’industrie pharmaceutique dans une tribune publiée dans L’Opinion. Les 86 médecins signataires cumulent depuis 2013 plus de 16 millions d’euros de liens d’intérêts.

  • Face aux violences sexuelles, LREM ordonne le silence dans les rangs

    Par
    Pierre Cabaré. © Facebook Pierre Cabaré. © Facebook

    Un député de la majorité, Pierre Cabaré, est visé par une enquête préliminaire pour harcèlement sexuel et moral sur sa suppléante. Quatre anciens collègues confirment les accusations. Mais aucune sanction ou mise en retrait n’a été demandée par LREM.

  • Après #MeToo et avant les municipales, les partis sont tentés par le statu quo

    Par
    Devant la mairie de Saint-Nazaire, vendredi 28 juin. © DR Devant la mairie de Saint-Nazaire, vendredi 28 juin. © DR

    Les partis politiques refusent souvent de sanctionner des élus accusés de violences à l’égard des femmes. Avec #MeToo, l’embarras grandit dans les états-majors. Mediapart a enquêté dans plusieurs villes de France, notamment à Laval, Lorient, Saint-Nazaire ou Villepreux.

  • Lobbying et transparence: le règne des faux-semblants

    Par Alexandre Léchenet
     © AL © AL

    Grâce à la loi Sapin 2 de 2016, la transparence devait progresser sur l’activité des lobbyistes. En partant de l’exemple des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), on découvre qu’elle a ses limites : beaucoup d’informations restent inaccessibles. Surtout quand l’Élysée oppose le « secret des affaires ».

  • Un maire LR des Hauts-de-Seine s’auto-attaque en justice et empoche le pactole

    Par
    Philippe Juvin, le maire de La Garenne-Colombes © Compte Twitter de Philippe Juvin Philippe Juvin, le maire de La Garenne-Colombes © Compte Twitter de Philippe Juvin

    Maire de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin (LR) a attaqué en justice à titre personnel un permis de construire délivré par « délégation du maire », c’est-à-dire lui-même. L'élu s'est désisté après une transaction  signée avec le promoteur immobilier. L'opération lui a permis de percevoir environ 100 000 euros.

  • A Evreux, un «shérif» visé par la justice

    Par et Manuel Sanson (Le Poulpe)
    Ludovic Demée (à gauche) le 13 juillet 2019 à Evreux. © Préfet de l'Eure. Ludovic Demée (à gauche) le 13 juillet 2019 à Evreux. © Préfet de l'Eure.

    La mairie d’Évreux (LR) a promu comme directeur de la sécurité un agent aux méthodes contestées, qui n’est même pas policier. Alors qu'opposition et syndicats de policiers municipaux s’inquiètent du silence des autorités, la justice a ouvert une enquête pour port d’armes illicite.

  • Yémen: que renferme le site gazier dont Total est actionnaire?

    Par Eva Thiébaud Et Morgane Remy
    Le site de Balhaf (Yémen) en construction en novembre 2008. © REUTERS/Khaled Abdullah Le site de Balhaf (Yémen) en construction en novembre 2008. © REUTERS/Khaled Abdullah

    Au Yémen, un site gazier – dont Total est le principal actionnaire et pour lequel la France a engagé des moyens financiers et humains – a été transformé en caserne par les Émirats arabes unis. Selon un rapport publié jeudi par l’Observatoire des armements et SumOfUs en collaboration avec les Amis de la Terre, il servirait de prison secrète.

  • Une enquête judiciaire est ouverte sur l’avocat Alex Ursulet

    Par

    Un mois après le dépôt d’une plainte pour viol et harcèlement sexuel contre l’avocat Alex Ursulet par une jeune consœur, le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire.

  • Affaire Bridey: des centaines de milliers d’euros suspects

    Par et
     © Facebook/Jean-Jacques Bridey © Facebook/Jean-Jacques Bridey

    Dîners au champagne, soirée avec Macron, doubles remboursements, commandes de truffes fraîches « 1er choix »… De nouveaux documents consultés par Mediapart dessinent le système généralisé dont a bénéficié le député Jean-Jacques Bridey quand il dirigeait la ville de Fresnes et sa petite société d’économie mixte qui a souvent réglé des ardoises sans rapport avec son activité.

  • Comment la police des polices protège les siens

    Par

    À Marseille, le 8 décembre 2018, en marge d'une manifestation des « gilets jaunes », des policiers ont fracassé le crâne de Maria, 19 ans, lui blessant gravement le cerveau. Notre enquête sur ces violences révèle, preuves à l’appui, la partialité de l’IGPN, la police des polices, et sa volonté d'enterrer les faits et nier les responsabilités.