Enquêtes

  • Comment les géants des croquettes animales dévorent les cliniques vétérinaires

    Par et Robert Schmidt (We Report)
    Vendée, juillet 2022. Un bol de croquettes Purina (Nestlé). © Mathieu Thomasset / Hans Lucas via AFP Vendée, juillet 2022. Un bol de croquettes Purina (Nestlé). © Mathieu Thomasset / Hans Lucas via AFP

    Les groupes Mars et Nestlé, leaders de l’alimentation pour animaux domestiques, ont constitué en quelques années des empires vétérinaires en France et en Europe. Un danger pour l’indépendance des soignants, selon l’Ordre national des vétérinaires, qui a radié une quarantaine de cliniques.

  • Des chauves-souris menacées par le développement de l’éolien

    Par

    Le projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables est examiné au Sénat à partir de mercredi. D’après les estimations de Mediapart, plus de 90 % des parcs éoliens installés en France ne respectent pas leur obligation envers les espèces protégées. Et des centaines de chauves-souris y meurent chaque année. 

  • Lycée parisien accusé de « séparatisme » : la fermeture confirmée en appel

    Par
    Des ex-élèves du lycée MHS lors d'une manifestation contre le projet de loi « séparatisme » le 14 février 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart Des ex-élèves du lycée MHS lors d'une manifestation contre le projet de loi « séparatisme » le 14 février 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart

    Cet établissement parisien hors contrat présenté comme « coranique », « clandestin » et « séparatiste » a été fermé par les autorités en décembre 2020. La cour d’appel a confirmé vendredi cette décision.  En cause : le non-respect de normes de sécurité. 

  • En PACA, des accusations de racisme secouent EELV

    Par Violette Artaud (Marsactu)
    Des militants écologistes de PACA rassemblés pour un événement de soutien à Yannick Jadot pendant la présidentielle 2022. © DR Des militants écologistes de PACA rassemblés pour un événement de soutien à Yannick Jadot pendant la présidentielle 2022. © DR

    Un message interne de la co-secrétaire régionale d’EELV, Brigitte Apothéloz, évoquant la « saleté » des « quartiers délaissés », mais aussi des habitants, a été dévoilé sur les réseaux sociaux. Au sein du parti écologiste, des voix s’élèvent pour dénoncer un événement révélateur du climat interne et demander des sanctions.

  • Aux Comores, les sextapes d’un enseignant renvoient des jeunes femmes devant le tribunal

    Par Nourina Abdoul-Djabar, Cyril Castelliti et Faïza Soulé Youssouf
    Le palais de justice de Fomboni. © Nourina Abdoul-Djabar / Mediapart Le palais de justice de Fomboni. © Nourina Abdoul-Djabar / Mediapart

    La diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos intimes réalisées par un enseignant de l’Alliance française a suscité une immense émotion. Sur place, les victimes sont poursuivies pour « outrage public à la pudeur et complicité dans la publication d’images à caractère pornographique ». En France, l’homme est visé par une enquête pour « agression sexuelle sur mineurs ». 

  • Le malaise gagne chez Eiffage Rail, reflet des impasses du ferroviaire français

    Par Erwan Manac’h
    Des salariés de Eiffage Rail lors de travaux sur la ligne ferroviaire Livron - Aspres en juin 2021. © Photo Pierre Gleizes / REA Des salariés de Eiffage Rail lors de travaux sur la ligne ferroviaire Livron - Aspres en juin 2021. © Photo Pierre Gleizes / REA

    Des salariés de ce sous-traitant spécialisé dans les travaux du rail dénoncent une situation « insupportable sur le terrain », dans une unité ayant supprimé un quart des emplois en un an. Le sous-investissement général exacerbe la concurrence dans ce secteur en cours de privatisation.

  • Accidents du travail : à Nantes, Carole, rescapée d’un AVC

    Par Antony Torzec (Mediacités)
    En 2019, près de 50 000 cadres et techniciens ont été victimes d’un accident du travail. © Photos : Antony Torzec, Patrick Amoy / Unsplash. Illustration : Pierre Leibovici / Mediacités En 2019, près de 50 000 cadres et techniciens ont été victimes d’un accident du travail. © Photos : Antony Torzec, Patrick Amoy / Unsplash. Illustration : Pierre Leibovici / Mediacités

    En France comme ailleurs dans le monde, les journées à rallonge et la surcharge de travail sont de plus en plus souvent à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux, parfois reconnus comme accident du travail. C’est l’histoire qui est arrivée à Carole, en 2021, à Nantes.

  • Au Niger, un bombardement et des questions

    Par
    Extrait d’une vidéo tournée sur le site d’orpaillage de Tamou, vraisemblablement quelques heures après le bombardement qui l’a visé, le 24 octobre 2022. © Capture d'écran / Facebook Extrait d’une vidéo tournée sur le site d’orpaillage de Tamou, vraisemblablement quelques heures après le bombardement qui l’a visé, le 24 octobre 2022. © Capture d'écran / Facebook

    Des ONG et des parlementaires nigériens exigent la lumière sur une opération militaire menée lundi 24 octobre sur un site d’orpaillage dans l’ouest du pays, qui a fait officiellement sept morts mais dont le bilan total pourrait être bien plus élevé. Malgré des accusations contre elle sur les réseaux sociaux, l’armée française ne semble pas avoir joué de rôle direct dans cette opération.

  • Affaire Bayou : écologistes et féministes questionnent l’exemplarité des dirigeants politiques

    Par et
    Julien Bayou lors de la campagne pour les élections régionales en 2021. © Photo Romain Gaillard / REA Julien Bayou lors de la campagne pour les élections régionales en 2021. © Photo Romain Gaillard / REA

    Fin septembre, le député a démissionné du secrétariat national d’EELV après la médiatisation d’une enquête au sein de son parti, portant sur son comportement envers les femmes. L’affaire pose aujourd’hui de nombreuses questions, notamment celles de l’exemplarité des élus et de la contradiction entre des valeurs revendiquées et le comportement privé. Et jusqu’où aller ? Écologistes et féministes répondent.

  • Accidents du travail : la chute mortelle de David Fleck, électricien à Lille

    Par Nicolas Lee (Médiacités)
    Un ancien collègue réalise un croquis du chantier où David est tombé. © Photo Nicolas Lee / Encrage Un ancien collègue réalise un croquis du chantier où David est tombé. © Photo Nicolas Lee / Encrage

    En moyenne, chaque jour, deux ouvriers du bâtiment perdent la vie sur leur lieu de travail. Électricien de 49 ans, David Fleck est mort après une chute, à Lille, en 2019, sur un chantier de rénovation où les conditions réglementaires de sécurité n’étaient pas respectées. Portrait.