Enquetes

  • Corruption et endettement: l’armateur Bourbon dans la tempête, une secrétaire d’Etat dans le brouillard

    Par

    Employeur de 8 000 personnes à travers le monde, le groupe Bourbon est au pied du mur. Plombée par le poids de sa dette, sa holding a été placée en redressement judiciaire le 7 août. Bourbon est aussi renvoyé en correctionnelle pour des faits de corruption présumés en Afrique. Administratrice et présidente de son comité d’audit jusqu’à son entrée au gouvernement en octobre 2018, la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher exclut toute responsabilité dans la crise actuelle.

  • Enquête sur Jean-Luc Brunel, l’ami français de Jeffrey Epstein

    Par et Laureen Ortiz
    Jean-Luc Brunel, dans un reportage de CBS en 1988. Jean-Luc Brunel, dans un reportage de CBS en 1988.

    Jeffrey Epstein, inculpé pour trafic sexuel de mineures et retrouvé mort dans sa prison de Manhattan, possédait un appartement dans les beaux quartiers de Paris. L’agent de mannequins français Jean-Luc Brunel, à la réputation sulfureuse, est accusé par des victimes d’avoir été un de ses « principaux pourvoyeurs » d’adolescentes. Deux ministres français demandent l’ouverture d’une enquête. Le parquet de Paris est en train de procéder à des « vérifications ».

  • La France sommée de s’expliquer sur le transfert de ses djihadistes en Irak

    Par
    Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR Des djihadistes, à l'époque du califat, se déplaçant en bateau. © DR

    La rapporteuse de l’ONU vient d’interroger les autorités françaises sur le transfert de sept Français de l’EI condamnés à mort par la justice irakienne. En juin, Mediapart avait raconté la volonté de Paris de créer en urgence un tribunal pénal international et les errements de sa diplomatie après le refus d’Emmanuel Macron,  contre l’avis de ses services, de rapatrier les ressortissants djihadistes.

  • Notre-Dame de Paris: les alertes enterrées par le ministère de la culture

    Par
    Extrait du rapport du 15 mai 2019 de l'inspection du travail sur le chantier de Notre-Dame de Paris. Extrait du rapport du 15 mai 2019 de l'inspection du travail sur le chantier de Notre-Dame de Paris.

    Malgré plusieurs rapports d’inspection alertant, depuis mai, sur les défaillances des installations de décontamination au plomb et les risques encourus par les salariés sur le chantier et aux alentours, le ministère de la culture n’a pas jugé bon d’intervenir. Contre son avis, le préfet de région Michel Cadot a imposé, le 25 juillet, la suspension du chantier, qui devrait reprendre vers le 16 août.

  • A Nîmes, les dernières digues de la régie publique de l’eau cèdent

    Par Lucie Lecherbonnier et Magali Reinert (Le D'oc)

    En 2020, une dizaine de petites communes de l’agglomération nîmoise devront abandonner leur régie directe de l’eau au profit d’un contrat unique avec Veolia. Un choix qui étonne alors que la métropole a été éclaboussée par un scandale visant le précédent délégataire, la Saur, accusé de mal entretenir le réseau, et de faire payer ses erreurs aux contribuables.

  • L’étrange cession d’une filiale d’Engie, condamnée à disparaître

    Par
    Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, et Gérard Mestrallet, alors président du groupe, en mai 2018. © Reuters Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, et Gérard Mestrallet, alors président du groupe, en mai 2018. © Reuters

    L’ancienne filiale exploration-production d’Engie (ex-GDF-Suez) est appelée à disparaître. Le 28 mai, les salariés de cette activité rachetée en 2018 par la société britannique Neptune Energy ont appris la liquidation prochaine du siège parisien. Leur histoire présente des similitudes frappantes avec celle d’Alstom. Le bradage industriel continue.

  • Affaire Geneviève Legay: le procureur de Nice en passe d’être muté

    Jean-Michel Prêtre, procureur de la République de Nice. © DR Jean-Michel Prêtre, procureur de la République de Nice. © DR

    Jean-Michel Prêtre devrait être nommé avocat général près la cour d’appel de Lyon. Le ministère de la justice évite ainsi de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre d’un magistrat qui a commis des manquements dans l’affaire cette militante d’Attac blessée par la police le 23 mars.

  • Le ministère de la justice, pollueur et payeur à Aléria

    Par

    La nouvelle station d’épuration du centre pénitentiaire de Casabianda va être revue à la hausse pour traiter les eaux usées d’un futur camping privé cinq étoiles, à la demande du maire d’Aléria (Haute-Corse). Depuis une dizaine d’années, les rejets partent dans la nature.

  • Comment Patrick Drahi enfonce «Libération»

    Par

    Les milliardaires qui investissent dans la presse prétendent souvent qu’ils ont contribué à sauver les journaux. Mais le groupe Altice de Patrick Drahi a facturé 1,8 million d’euros de « services » à sa filiale Libération l’an dernier, aggravant ainsi les pertes comptables du journal, déjà très élevées.

  • Nantes: l’IGPN omet des éléments à charge pour la police

    Par
    Compte-rendu des opérations de l'unité de CRS, 22 juin 2019. Compte-rendu des opérations de l'unité de CRS, 22 juin 2019.

    Les zones d’ombre de l’enquête de l’IGPN sur la mort de Steve Maia Caniço sont patentes. Selon nos informations, le responsable de l’unité de CRS, présent sur les lieux, n'a pas été auditionné, et l’IGPN n’a pas rendu publiques les conclusions d’un compte-rendu d’opération sur l’appréciation de l’usage de la force. Mediapart en publie un extrait.