Entretiens

  • Le Net bouscule la littérature chinoise

    La littérature chinoise – célébrée à la Foire du Livre de Francfort qui s'achève dimanche 17 octobre – a certes encore ses grands romanciers interdits de publication, et d'autres assez malins pour inventer des dispositifs narratifs qui leur permettent de contourner la censure. Mais, avec l'Internet, certains auteurs trentenaires ont trouvé le moyen de la prendre de vitesse...

    Entretiens croisés réalisés par Fabrice Rozier

  • La révolution culturelle chinoise ou le grand chaos en avant

    Par

    Aumoment où la République populaire de Chine fête ses soixante ans, un magistralouvrage analyse en détail La Dernière Révolution de Mao, cette fameuserévolution culturelle qui transforma durablement le pays, événement unique dansl'histoire qui vit un leader fomenter une rébellion contre le régime qu'ilavait lui-même mis en place. Entretien avec Michael Schoenhals, l'un des co-auteurs de ce livre qui fait déjà date.

  • Un policier de la PAF raconte: de bien jolis voyages pour un «système qui ne sert à rien»

    Par

    Après avoir décrit les violences liées aux expulsions forcées d'étrangers en situation irrégulière, l'agent de la policeaux frontières (PAF), dont Mediapart a recueilli le témoignage, explique pourquoi il est devenu «escorteur». Il a intégré ce service pour échapper à son affectationprécédente, où il se faisait «caillasser», mais aussi pour les «voyages». Il raconte les «avantages» de son métier: se retrouver «sur le bord d'une piscine avec un cocktail». Accumuler des miles sur sa carte flying blue ne l'empêche pas d'entrevoir les limites de sa mission qu'il juge «un peu absurde» et de s'indigner de la manière dont Nicolas Sarkozy «a fait sa carrière sur le dos des policiers»: primes en baisse, retraites «bousillées», mutations «bloquées».

  • Un escorteur de la PAF raconte la violence ordinaire des expulsions forcées

    Par
    Menottes, sangles, pour expulsions, octobre 2009, PAF © Carine Fouteau Menottes, sangles, pour expulsions, octobre 2009, PAF © Carine Fouteau

    Mediapart a recueilli le témoignage d'un agent de la police aux frontières (PAF), chargé de «raccompagner» les étrangers en situation irrégulière dans leur pays d'origine. Il raconte les différentes méthodes utilisées, dont le recours à la force pour contraindre les personnes à monter et rester dans l'avion. Outre la panoplie usuelle, des sangles aux menottes, en passant par les ceintures abdominales, il y a aussi les plaquages au sol ou la «régulation phonique» qui consiste en un étranglement pour empêcher l'expulsé de crier. Ce recours à la violence est encadré et banalisé. Sollicité par Mediapart, le fonctionnaire de police a accepté de raconter son quotidien au nom de la «transparence» tout en souhaitant rester anonyme. Son récit est publié en deux volets.

  • Pourquoi le négationnisme progresse dans le monde arabe

    Par
    Les Arabes & la Shoah © Actes Sud Les Arabes & la Shoah © Actes Sud
    Qu'est-ce qui pousse certains Arabes à nier l'existence de la Shoah? Comment et pourquoi Israël continue-t-il d'instrumentaliser la mémoire de la destruction des Juifs d'Europe? Pourquoi Ahmadinejad ne cesse-t-il de brandir l'arme du négationnisme, quand le Hamas et le Hezbollah s'en détournent? Mediapart publie en exclusivité les bonnes feuilles de l'ouvrage Les Arabes et la Shoah (éditions Actes Sud/Sindbad, 2009), qui paraît mercredi 14 octobre. Fruit d'un travail sans précédent, l'ouvrage du politologue Gilbert Achcar passe en revue plus d'un siècle d'Histoire, de la naissance du sionisme à l'offensive israélienne contre Gaza. Entretien.
  • Commerce: faut-il vraiment conclure le cycle de Doha?

    Par
    Le cycle de Doha des négociations commerciales multilatérales à l'OMC entrera en novembre dans sa neuvième année, déjà un record, et les appels répétés du G20 à conclure en 2010 rappellent fâcheusement ceux du G7 durant le précédent cycle de l'Uruguay. Faut-il vraiment s'obstiner à conclure alors que les Etats-Unis ont l'esprit ailleurs et que la mondialisation soulève des questions écartées sur l'agenda du cycle? Pour le directeur général de l'OMC, la réponse est toujours positive. Et pour les pays en développement aussi. Entretien.
  • Le Grand Paris de Christian Blanc: un grand bond en arrière

    Par
    Christian Blanc, secrétaire d'Etat au Grand Paris, présente, mercredi 7 octobre, en conseil des ministres son projet de loi pour la région capitale. Au cœur du projet, le réseau de transport. D'après Frédéric Gilli, économiste urbain spécialiste des grandes métropoles, le texte, critiqué à gauche mais aussi à droite, pose des problèmes de diagnostic, de démocratie et de mise en œuvre. Il se détourne de la décentralisation et se rapproche d'un mode gestion dépassé tel qu'il se pratiquait dans les années 50 ou 60. Entretien.
  • Dominique Andolfatto et le déclin du syndicalisme: «Les syndicats ont déserté les entreprises»

    Par

    Sept syndicats sur huit ont appelé, mercredi 7 octobre, à une journée de mobilisation. Force ouvrière, qui réclame une grève de 24 heures, s'est désolidarisée de cette journée d'action, la sixième en 2009. Pour Dominique Andolfatto, politiste et coauteur de Toujours moins! Déclin du syndicalisme à la française, de telles journées sont des «rituels pleins de bons sentiments» qui illustrent le «divorce» avec les salariés. Entretien.

  • Philippe Geluck, entretien malpoli !

    Par et

    Philippe Geluck, c'est le type gentil qui dessine des chats et parlechez Drucker. Du moins était-ce ce que le public français pouvaitcroire jusqu'à la parution de Geluck se lâche, textes et dessins impolis fin septembre. Car il a été aussi un fantasque Docteur G, spécialiste des maladies orphelino-sub-réalistes, et, depuis la fin de ses expériences télévisuelles, est redevenu chroniqueur au Soir de Bruxelles et à Siné Hebdo de Paris. Avec, forcément, moins de préventions et de pudeurs, et pas mal de férocité.

    Entretien réalisé par Dominique Bry et Vincent Truffy

  • Proudhon et Polanski via Cohn-Bendit

    Par

    Une semaine après la polémique franco-française à propos de l'emprisonnement de Roman Polanski en Suisse sur mandat d'arrêt américain, retour sur une cacophonie. On a entendu la droite libérale crier au scandale contre l'esprit tandis que Daniel Cohn-Bendit, ancien «anarchiste allemand» (Georges Marchais en 1968) aujourd'hui Vert européen, rappelait qu'il existe une règle nommée Justice. Pour éclairer cette maldonne politique apparente, s'impose un crochet par Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865). Avec pour guide Robert Damien, professeur de philosophie à Paris X (Nanterre), spécialiste du politique et de l'autorité, lecteur assidu de Proudhon au grand étonnement de certains universitaires, qui vient de co-éditer au Livre de poche Qu'est-ce que la propriété? Entretien.