«Contre-pouvoirs»: en 2014 en Algérie, au cœur de la rédaction d’«El Watan»

Par Tënk & Mediapart

C’était en 2014. Bouteflika allait être réélu pour un quatrième mandat. Dans la rédaction du quotidien algérien El Watan, couvrir cette présidentielle est un moment quasi ubuesque. Le réalisateur Malek Bensmaïl a saisi les débats qui la traversent, les forces qui s’unissent pour maintenir une information indépendante, les prémices de ce qui allait être la révolte de 2019. Un film interdit en Algérie et visible en intégralité sur Mediapart, en partenariat avec Tënk, plateforme du documentaire d’auteur. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Né en 1966 à Constantine (Algérie), Malek Bensmaïl se penche depuis longtemps sur les maux de l’Algérie. On lui doit Guerres secrètes du FLN en France (sorti en 2012), La Chine est encore loin (2010), Boudiaf, un espoir assassiné (1999)…